Un accident provoqué

Un accident provoqué

144
0
PARTAGER

DSC_3

Depuis maintenant trois ans, la commission scolaire de l’Or-et-des-Bois s’unit aux services d’urgence de différentes villes afin de faire vivre aux élèves une activité de sensibilisation à la conduite responsable. En effet, les services de sécurité d’incendie, la Sûreté du Québec et les services d’ambulance se joignent au CSOB et organisent à divers endroits des accidents planifiés afin de démontrer aux jeunes les dangers présents sur la route. À la veille des bals de finissants qui auront lieu très prochainement, le moment était opportun afin de conscientiser les finissants de secondaire 5 du Tremplin de Malartic aux dangers des messages textes et de l’alcool au volant. C’est pourquoi a eu lieu hier avant-midi une de ces simulations d’accident au coin de la 4e avenue et de la rue des Pins à Malartic.

DSC_2

La scène était d’une réalité saisissante et tout le processus d’une opération de désincarcération fut respecté à la lettre et ce, afin d’illustrer le plus concrètement possible les conséquences de la consommation ou de l’utilisation de la messagerie texte au volant.

DSC_5

Autre détail intéressant, certains élèves ont eu la chance d’être impliqués dans la démarche. En effet, 6 élèves ont personnifiés des intervenants de la scène dont, entre autres, un ambulancier, un pompier, un policier, une conductrice et des passagers. Soixante élèves de 5e secondaire et à peu près le même nombre de gens provenant de la communauté ont assisté à l’événement qui ne peut faire autrement que de conscientiser davantage jeunes et moins jeunes à l’importante d’adopter la prudence sur la route et ce, à chaque seconde.

Cette année, trois activités de sensibilisation à la conduite responsable ont eu lieu dans la région dont, une le 7 mai à Val-d’Or, le 14 mai à Senneterre et celle d’hier soit, le 28 mai à Malartic. Chacune de ces activités est suivie d’une conférence interactive permettant de sonder les habitudes de conduite des élèves et offrant la chance à l’auditoire d’en apprendre davantage sur les lois et sur les différentes facettes des métiers reliés au service d’urgence.

DSC_6

Sur une note plus joyeuse, voyez le sympatique directeur de la polyvalente le Tremplin, monsieur Christian Landry, faire son dernier adieu à son véhicule qu’il a offert à la cause. 🙂

Afin de voir l’équipe en action, MonAbitibi.com a réalisé une entrevue vidéo lors de l’événement d’hier à Malartic.

[youtube id= »VdkpgSjSWEg » width= »620″ height= »360″]

Et vous? Est-ce que vous croyez que genre ce simulation d’accident peut avoir un impact sur la conduite automobile des gens?

Montage vidéo par Jarmila Guivarch

Commentaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE