Tout ça m’assassine

Tout ça m’assassine

287
0
PARTAGER
Pièce de théâtre mise en scène par Dominic Champagne

Quiconque connaît un peu l’œuvre de Dominic Champagne s’attendait à un spectacle poignant aux opinions tranchées en assistant à «Tout ça m’assassine». Sans être une leçon d’histoire, les trois courtes pièces proposées (textes de Champagne, Pierre Lefebvre et Patrice Desbiens) nous ramènent à la fondation du Québec pour mieux exposer la façon dont notre province est en perdition aujourd’hui. Bien que le spectacle «porte à gauche», difficile de rester insensible, peu importe nos allégeances politiques. Les personnages des trois pièces ont tous quelque chose en commun : ils se sentent seuls, vides, en manque de projets de vie.

http://www.laplacedesarts.com/mediafile/1312396993665_toutcamassassine-sire.jpg

Énorme coup de cœur pour Alexis Martin, un des grands comédiens de notre temps, qui incarne homme ayant une relation ambigüe avec l’argent. Un jour, il comprend la valeur de l’argent et le chérit comme le plus grand trésor. Un autre, il ne voit pas l’intérêt de la monnaie. Dans le texte «Confessions d’un cassé»  de Pierre Lefebvre, le personnage remet en question notre désir de richesse et notre regard sur la richesse des autres. Alexis Martin nous regarde droit dans les yeux et nous explique candidement ses conflits intérieurs. Il y a tellement de sincérité dans sa parole qu’on ne juge pas mais on cherche plutôt à comprendre cet homme. Un grand moment!

Une brochette d’acteurs chevronnés complètent la distribution : Sylvain Marcel, Normand D’Amour, Mario St-Amand et Julie Castonguay. Ajoutez à cela deux musiciens live, Éric Asswad et Charles Imbeau, qui créent l’ambiance sonore et vous avez un spectacle de grande qualité duquel on ressort en ce demandant : Mais où est passée la grandeur du peuple québécois? Où sont nos rêves? À nous maintenant de répondre…

 

Commentaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE