Sugar Sammy Internationalement vôtre

Sugar Sammy Internationalement vôtre

207
0
PARTAGER

sugar-sammy-show

Après Dubaï, Los Angeles, Paris, Mumbai et quelques dizaines des plus grandes villes du monde, c’est dans notre belle Abitibi que cet humoriste polyglotte est venu faire éclater son charisme. Dans une salle pleine à craquer au splendide Théâtre Télébec de Val-d’Or avec un visuel minimaliste mais efficace, il nous a livré un des meilleurs spectacles d’humour que j’ai eu la chance de voir durant ma carrière de spectateur avide de sensations fortes telles que ces rires aux éclats qui font le plus grand bien à qui veut bien les vivres.

En première partie, une surprise y était. Le devenu chauve par choix, Stéphane Poirier du haut de ses cinq pieds et trois pouces, a réchauffé la salle et nous a bien démarré la soirée avec ses blagues qui nous ont bien fait rire. Ayant déjà fait parti de la distribution à quelques reprises de notre festival d’humour en Abitibi en étant finaliste au concours de la relève en 2003 et en animant le festival en 2005 et 2006, il était de retour chez nous. Sincèrement, je crois qu’on s’est ennuyé de lui et, en parlant au nom de ceux sur place qui le connaissait, on était vraiment heureux de le revoir devant nous, même si sa prestation a été de trop courte durée. Merci Stéphane et bienvenue chez nous!

Sans entracte (j’aime vraiment ça), M. Poirier nous a présenté avec brio, notre Sugar Sammy national. En entrée de scène, on a senti son aise à y être et après seulement quelques minutes, on a pu aussi ressentir toute l’expérience que cet homme a derrière la cravate. Juste le fait de penser qu’il a déjà fait le tour du monde en spectacle et qu’il se trouvait juste là devant nous, on avait tous un rancard à ne pas rater à notre agenda et par chance, j’y étais.

Un style anglophone adapté en français intelligemment, pour ma part c’était la première fois que je voyais ça. C’était unique comme expérience à voir. L’interaction avec le public était délicieuse et sa vivacité d’esprit nous a servi des bijoux de fous rires. Que dire d’autre de cette Amélie, célibataire de 24 ans vivant encore chez ses parents, de ce Serge de 31 ans avec ce prénom supposément discontinué depuis fort longtemps ou de ce Daniel en couple qui a une route de pain? Rien d’autre que de bons souvenirs vécus par ces malaises somptueux à saveur de manque d’air à force de rire. Que penser de son ton cru, non « politically correct » à la limite du vulgaire et qu’il a l’air d’aimer flirter? De ses blagues pour adulte averti qui nous ont tous fait exclamer des « OHNNN!!! » suivi de rires gênés? De ses allusions au racisme biens tricotées? Que du bonbon pour nos neurones assoiffés de moments exceptionnels comme ceux-ci. Ça a été une heure et demie de bonheur. Une soirée que je n’hésite pas à recommander et ce, même à mes détracteurs les plus chevronnés.

Il sera en onde à V en février 2014 avec Simon-Olivier Fecteau avec l’émission « Ces gars-là ». Ce sera à surveiller pour ne pas rater ça mais d’ici là, il nous invite tous à le suivre sur les réseaux sociaux tels que Facebook et Twitter. Bien sûr, je viens d’aller m’abonner à son Facebook à mon tour, étant le 94 018e à y avoir cliqué j’aime. 😉

Merci Sammy!

Commentaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE