On est tous des François Massicotte

On est tous des François Massicotte

260
0
PARTAGER

francois-massicotte54

La salle était à moitié vide en ce froid mardi mais François Massicotte avait le feu! Il est de ces humoristes qu’on a vu 100 fois à Canal D. Normal avec 30 ans de carrière en poche et un 6e one-man show. À l’aise avec son public, Massicotte a pris le temps de prendre des nouvelles du coin en commençant. Un bon « Pis, quoi de neuf? » qui a duré une dizaine de minutes et qui lui a permis de nous avouer qu’il arrive de Miami. Beau contraste de température! Puis l’humoriste a enchaîné avec son spectacle Jugez-moi dans lequel il souligne les idiotie de notre belle société. Du coup, il admet aussi qu’il a son côté colon. On a tous un côté épais… certain plus développé que d’autres! Il nous fera même part des crampes au cerveau qu’il a eu en achetant toutes sortes de cochonneries inutiles.

L’affaire c’est qu’on se reconnait en François Massicotte. Par 3 fois hier je me suis dit « je pensais qu’il y avait juste moi d’assez cave pour faire ça »! Faut croire que non! François est une véritable livre ouvert et nous apporte un paquet d’anecdotes dans un décor consistant en 9 grosses lampes comme pour mettre en lumière le cabochon que nous sommes. Comme son ami qui s’est acheté une machine pour faire ses propres pâtes. « 3 heures pour faire l’équivalent de 0,50$ de spaghetti »! Blague que je savoure encore. On a aussi mal au ventre quand il nous parle de son opération à la rétine qui lui aura finalement fait perdre la vue pendant 2 semaines. Un vrai cauchemar… pour notre bon plaisir! De retour à la vraie vie aussi alors qu’il remarque qu’on est tous maintenant beaucoup trop en ligne. On ne consomme plus la vraie vie. Les enfants regardent maintenant un film en voiture pendant le trajet des vacances. Dans son temps, François était assis sur la bosse du milieu et regardait… dehors!

Voir le spectacle de François Massicotte c’est prendre conscience qu’on est tous un peu épais. Juste un peu. Parfois beaucoup. Mais y a de l’espoir et dans le fond, Massicotte veut seulement nous ouvrir les yeux. Lui qui a du les garder fermés pendant 2 semaines!

En spectacle à Amos mercredi 5 mars et à Rouyn jeudi 6 mars 2014.

Commentaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE