Nique à Feu

Nique à Feu

356
0
PARTAGER
615262_480277065327353_1487414725_o
.
Je dois vous avouer une chose… Jadis, j’étais… hum… disons… un peu marginale. Si mes parents pouvaient interrompre l’écriture de ces quelques lignes, ils le feraient sans doute en hurlant « Wo! Minute! Pas un peu marginale!!! BEAUCOUP!!! ». Cela dit, bien que mélophile dans l’âme, il est vrai que j’ai toujours eu un petit penchant pour ce qui bouge, ce qui bouge beaucoup! 😉 Sachant cela, mon amoureux m’a dernièrement signalé un vidéo clip qui circulait sur Facebook en me disant: « Tiens chérie, ça pourrait t’intéresser! ». Comme toujours (ça m’écoeure un peu de l’admettre mais, il faut bien redonner à César ce qui revient à César), il avait raison! 😉 Bref, je me suis intéressée un peu plus à cette formation et, après avoir échangé avec eux, me voici prête à vous les présenter: Nique à Feu.
.
Nique à Feu est une formation de Rouyn-Noranda qui va bientôt fêter ses 5 ans d’existence et, malgré les hauts et les bas, les tempêtes dans des verres d’eau, malgré l’âge qui avance et les familles qui s’agrandissent, ces derniers n’ont pas l’intention de cesser de mettre le party là où ils passeront. Le groupe est composé de vieux amis qui ont toujours partagé le plaisir et l’énergie de la musique Punk Rock. Deux des membres se connaissent depuis toujours et les autres sont des vieux chums depuis une vingtaine d’années.
.
523986_392072777481116_1346430200_n
.
Le groupe est d’abord composé de Mathieu Bouffard à la guitare et au micro. Ce jeune homme de 32 ans privilégie maintenant la vie de banlieue avec sa conjointe et ses  deux jeunes garçons de 3 mois et 5 ans. Il n’en demeure pas moins qu’il conserve sa passion pour la musique. Vous retrouverez aussi Vincent Tessier à la guitare et back vocals. Ce dernier est de retour aux études en arpentage depuis avril 2013 mais, lui aussi reste fidèle à ses premiers amours… le Punk. Christian Daoud, à la basse et back vocals a tant qu’à lui, un rêve qui lui est très cher qui est de réunir les deux grandes forces de l’univers soit, Horus et Maurice Richard et ce, afin que le Canadien gagne la coupe Stanley! Hé ben!!! 😀 Technicien en génie civil chez Hydro-Québec, Christian a toujours fait du punk/métal. Pour finir, nous retrouvons Barnabé Pomerleau à la batterie et au back vocals. Directeur technique au Théâtre du Cuivre à R-N, Barnabé a toujours travaillé dans le milieu de la scène. Il joue de la batterie depuis l’âge de 16 ans.
.
En 2011 la formation termine 2e au concours « Clic ton band » et empoche 1000$, ce qui sera la base pour amasser des économies qui serviront à l’enregistrement de leur album « Lendemain de veille pour les pas fiables ». Lors du concours, le band a joué tout juste avant un groupe de 12 étudiants en musique maniant aussi bien la voix,  la trompette que l’art de la chorégraphie. Ne reculant devant rien NÀF sauta sur la scène! Malgré un public qui ne leur était pas vraiment destiné de par leur style musical, le groupe a tout de même réussi à charmer l’auditoire. Depuis ce temps, Nique à Feu ce sont produits au FME, à Montréal dans le cadre des «coups de cœurs francophone» ainsi qu’en première partie des « Planet smashers » le 20 avril dernier. Leur prochain spectacle est prévu le 22 juillet en première partie du groupe Australien The Resignators au Cabaret de la dernière chance à Rouyn-Noranda.
.
[youtube id= »P-5PkpjsbDs » width= »620″ height= »360″]

Leur premier vidéo clip a été tourné en septembre 2012 soit, le lundi suivant le Festival de la Musique Émergente. La journée était belle et l’ambiance était à la fête même si, à leurs dires, les effets post-FME ce faisait clairement ressentir.

Les Kids qui étaient là pour « rider » leurs boards nous en n’ont mis plein la vue et, cela à nettement aidé à rehausser l’énergie sur le plateau.

Somme toute, moi, cette chanson là me colle dans la tête! 😉 On aura beau dire, elle peut facilement représenter la jeunesse de plusieurs d’entre nous. Comme y en a qui disent « Faut ben que jeunesse se passe! ». 😉

Din pit de sable, sué cap de roche, WOOOOO…. quasiment pu d’argent din poche… WOOOOO… Dans les ruelles au centre-ville…. 🙂

Commentaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE