Mon expérience du Tour de l’Abitibi

Mon expérience du Tour de l’Abitibi

309
0
PARTAGER
Les athlètes fébriles à la ligne de départ.
Les athlètes fébriles à la ligne de départ.

J’ai souvenir de mon enfance, dans le village de  Landrienne, où avec mon petit papa d’amour, nous sortions dehors mes trois soeurs et moi afin d’aller encourager les cyclistes en criant à s’en époumoner sur le bord du chemin. 🙂 C’était très impressionnant et j’aimais beaucoup ces petits moments! Hier en fin d’après-midi, c’est d’une tout autre façon que j’ai pu vivre l’expérience du Tour de l’Abitibi. En effet, au risque de faire des jaloux, j’ai eu l’infime privilège de faire partie des heureux qui suivaient de près, de très près, les jeunes athlètes.

DSC_2543

Eh oui! C’est dans le véhicule de presse que j’ai eu la joie d’asseoir mon popotin afin de suivre la course! Sur cette image-ci, on peut voir comme nous étions proches des cyclistes. Je dois admettre que, bien que je n’aurais jamais cru cela, j’étais parfois très émue lorsque je croisais ces jeunes hommes avant le départ! Mais non! Rien à voir avec les muscles ou la jeunesse de ces athlètes! 😛 😛 😛 Mon fils de 9 ans a définitivement la même silhouette que la grosse majorité de ces jeunes hommes, c’est-à-dire, très longue et svelte. Ça doit être pour mieux fendre l’air! 😉 Bref, j’étais émue parce que j’imaginais facilement mon petit bonhomme au même âge que ces cyclistes et, la fierté que les parents doivent ressentir à voir leur fils persévérer dans ce sport et performer dans de si gros événements que le Tour de l’Abitibi! Je voyais la concentration et le plaisir d’être là dans les yeux des athlètes et ça me faisait sourire!  🙂

DSC_2553

Une fois le départ lancé, il était plutôt difficile de prendre des photos de la course car, j’étais assise sur la banquette arrière du véhicule. Avec les sécurités pour enfants sur les fenêtres arrière et celles-ci qui ne s’ouvrent qu’à moitié, j’ai dû jouer un peu la contorsionniste pour sortir mon corps dehors afin de prendre des photos! Eh oui! Comme un petit chien qui halète la tête dans le vent! 🙂 Cela dit, au diable le confort, c’était vraiment enivrant de faire cela! Je comprends mieux la race canine maintenant! 😉

DSC_2561

Entendre, voir et vivre l’expérience du Tour de l’Abitibi a vraiment quelque chose de vibrant. Je ne saurais pas vraiment vous expliquer pourquoi mais, j’ai adoré mon expérience. C’était beau à voir! Ça respirait la fierté, la détermination, le courage et la force!

DSC_2596-1

Le sprint final se déroulait dans une petite montée ce qui rendait le tout encore plus captivant car, les athlètes devaient mettre la puissance au maximum! On voit très bien dans leurs visages qu’ils donnent tout ce qu’ils ont!

DSC_2600-1

DSC_2612

En somme, c’est avec le sentiment d’avoir vécu quelque chose d’extraordinaire lors de l’épreuve de Malartic du Tour de l’Abitibi hier après-midi, que je profite de cette occasion pour féliciter tous ces jeunes athlètes qui m’ont grandement impressionnée. De pouvoir les voir à chaque étape de la journée, que ce soit la collation d’avant-course, les étirements, les périodes pour se concentrer, la course elle-même, vous êtes beaux à voir! Bravo! Le Tour de l’Abitibi, J’AIME!!! 🙂

Pour avoir tous les détails, résultats et encore plus de photographies, rendez-vous sur le site officiel du TOUR DE L’ABITIBI

Commentaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE