Lise Dion : Le temps qui court

Lise Dion : Le temps qui court

275
0
PARTAGER

Après plus de 6 ans d’absence, 25 ans de carrière et 235 000 billets vendus pour son dernier spectacle « Le temps qui court », Lise Dion nous est revenue complètement déchaînée sur scène. Même si le spectacle souligne majoritairement le triste fait que personne ne rajeunit, c’est aussi jeune de coeur et d’esprit que notre adorable humoriste vient nous démontrer à quel point elle est la reine incontestée de l’autodérision. En effet, elle ne manque pas de souligner avec un marqueur rose fluorescent tous les kilos qu’elle a en trop ainsi que les parties de son corps qui, par la force de la gravité, peuvent malencontreusement tomber à l’extérieur de son lit de bronzage qui ne fermera pas au complet vu son poids, comme par exemple…Hum! Hum!… Un sein! Rien de moins! 🙂 En fait, j’oserais même dire que son poids est la base de son spectacle. Que ce soit les chevaux qui se sauvent à l’idée de se faire chevaucher par elle, les harnais d’escalade qui lui donnent l’air d’un hamburger lui faisant remonter quelques bourrelets ou, encore, le fait qu’un homme la caressant dans le noir pourrait facilement se demander dans quel coin de son anatomie il est rendu tellement les formes de son corps sont « harmonieuses », c’est avec un humour désopilant que Lise Dion vous fera plier en deux tellement les images qu’elle vous mettra en tête vous surprendront.

[youtube width= »560″ height= »315″ video_id= »fiqdj24zuJU »]

En somme, la Lise Dion que nous sommes allés voir hier est bien celle que nous aimons tous. C’est une Lise simple, sans censure, délirante et drôlement attachante. C’est une salle pleine complètement séduite d’avance qui l’attendait et ce sont des gens tout sourire qui sont ressortis de cette même salle après avoir rigoler pendant deux heures « non stop »! Seul bémol, c’est lorsqu’elle a mentionné que l’une des preuves qu’elle était maintenant vieille était le fait qu’elle préfère maintenant les fleurs en plastique… Mon conjoint s’est alors esclaffé de rire en se tapant dans les mains et me lançant un petit regard que je qualifierais un « tantinet baveux » sachant très bien l’achat que j’avais fait cette journée même pour mon bureau!!! Ben quoi? Ils font de très belles plantes vertes qui ont l’air très vrais maintenant!!!

Commentaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE