Les soeurs Boulay : une soirée sucrée et un brin… épicée!

Les soeurs Boulay : une soirée sucrée et un brin… épicée!

652
0
PARTAGER
Ma première rencontre avec les soeurs Boulay au FME 2012

Assister à un spectacle des sœurs Boulay, c’est comme manger un bon gâteau aux bananes trempé dans le sirop d’érable et saupoudré… d’un peu de poivre de cayenne 😉 Les sœurs Boulay ont lancé leur premier album en mars dernier, Le poids des confettis, et sont présentement en tournée à travers le Québec. Elles ont peut-être la réputation d’être fleurs bleues mais elles ont aussi un côté «wild». Elles se moquent gentiment des touristes, des gens qui assistent à leur concert et de leurs musiciens, tout ça avec des étoiles dans les yeux. Elles parlent de frenchs et de quatre roues, de leur Gaspésie natale et de cœurs brisés.

Les sœurs Boulay ont des voix d’anges qui s’harmonisent à merveille. Difficile de trouver meilleur match! Elles ont le cœur et l’ukulélé légers.  Elles sont drôles, sympathiques, belles à croquer et elles savent jouer avec les mots pour venir nous remuer les entrailles. Elles m’ont fait frissonner à plusieurs reprises lors de leur passage au Théâtre du Cuivre hier soir. La chanson Mappemonde qui traite d’amour impossible m’a viré à l’envers et la pièce T’es pas game qui se moque des gars du Plateau qui ne savent pas tirer du douze et conduire des motoneiges m’a fait sourire. Les sœur Boulay, c’est de la musique sucrée interprétée par des filles vraies et simples.

Ma première rencontre avec les soeurs Boulay au FME 2012
Ma première rencontre avec les soeurs Boulay au FME 2012

Ma première rencontre avec les sœurs Boulay date du Festival de musique émergente l’an passé. Hier, c’était un plaisir de plonger à nouveau dans leur univers de botte de poils, de trip de char et de rives gaspésiennes. Un an plus tard, les sœurs ont fait du chemin et sont présentement en nomination à cinq reprises au Gala de l’ADISQ le 27 octobre prochain dans des catégories prestigieuses : Auteur ou compositeur de l’année, album de l’année-choix de la critique, album de l’année-folk, révélation de l’année et pochette de l’année. Un trophée serait bien mérité selon moi!

Je vous invite fortement à découvrir leur premier album Le poids des confettis. Et prenez donc le risque d’acheter un billet pour leur spectacle : je vous garantis que vous ne serez pas déçu!

26 septembre : Val-d’Or
27 septembre : La Sarre
28 septembre : Ville-Marie

Commentaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE