Les Badboys Extreme

Les Badboys Extreme

592
1
PARTAGER
Sylvain Fortier, Rachel Massé, Moi, Martine Chavigny et Mario Pelchat.

977582_10151653564588637_720322981_o

C’est peut-être difficile à croire mais, j’ai déjà travaillé dans le bois moi! Hé oui! Pendant 3 étés de temps, j’ai côtoyé les moustiques en quantité industrielle. À cette époque, mon parfum préféré était le Watkins et mes deux designers de prédilection étaient un dénommé Big Bill et l’autre, dont je ne me souviens plus du nom, était un maniaque de la couleur Kaki… Ses lignes de vêtement ne se démarquaient pas terriblement dans la forêt mais semblaient très populaire sur les bases militaires. 😛 Bref, je n’ai pas toujours été une poule de luxe chromée! 😀

Pendant ces trois étés, il m’est arrivé à plusieurs reprises de croiser des animaux de toute sorte dont même, des lynx et plus régulièrement, des ours. On m’avait toujours dit, « Tu vas voir Fanny, c’est peureux un ours, si t’en croises un, y va se sauver! »… Pffff! Bla! Bla! Bla! Pas tout le temps, vous saurez!!! Cela dit, même s’il m’est arrivé parfois d’avoir un peu peur de ces gros nounours, je n’ai jamais éprouvé l’envie de les chasser. Je n’ai pas de problème à les voir dans mon assiette mais, sinon… Bof! De toute façon, advenant le cas que je réussissais (peut-être) à viser comme du monde et que j’en abattais un, je fonderais probablement en larme et m’excuserais auprès du gros tas de poil inerte que j’aurais achevé. :S Bref, je n’ai jamais été intéressée à la chasse. Cela dit, il y a quand même des gens qui ont su attirer mon attention et même, me faire figer devant mon écran tout en regardant attentivement des vidéos de leurs chasses incroyables. Vous connaissez les Badboys Extreme? Je suis allé les rencontrer pour vous dernièrement. Quel bel après-midi! J’ai eu beaucoup de plaisir à jaser avec eux! 🙂

64205_10151384055783637_400594147_n

Voilà déjà plusieurs années, deux couples d’amis partirent faire un voyage en République dominicaine. Les deux gars, amateurs de chasse, s’amusaient et fabulaient sur l’idée de lancer une compagnie axée sur ce sport. Au retour, de leurs vacances, l’un deux à même fait faire un logo pour faire rire l’autre. Rien de sérieux. De fil en aiguille, une caméra fut achetée et de plus en plus d’équipement fit son arrivée. Sans trop trop s’en douter, un beau projet s’entamait. Les gars se sont mis tranquillement à filmer leurs chasses pour le plaisir et leurs conjointes, Rachel et Martine qui ne chassaient pas alors, s’intéressaient de plus en plus à cette activité. Ça n’a pas été bien long que les filles se soient initiées à la chasse et aient aussi attrapé la piqûre. Le projet « Badboys Extreme » prit alors de l’ampleur. La gang a même suivi des formations en vidéos afin de faire des films de chasse de plus en plus délirants.

Les deux couples se connaissent depuis 8 ans. La chimie qui se dégage entre eux est palpable. L’ambiance semble toujours à la fête et les rires sont toujours au rendez-vous. Lorsqu’ils me racontaient tous leurs souvenirs ensemble, je voyais que des yeux pétillants et de grands sourires autour de moi. C’est facile de comprendre que ce sont de vrais amis et qu’ils partagent les mêmes passions. D’ailleurs, heureusement que c’est le cas car, avec leurs incroyables voyages de chasse, nos quatre comparses sont souvent appelés à cohabiter. Aussi bien de ne pas se taper sur les nerfs, non!? 🙂

10849_177187728636_3700983_n

D’accord, mais encore? Qui sont les Badboys Extreme?

En gros, c’est une gang de passionnés de chasse qui nous offre leurs performances sur vidéo. Ils sont toujours à la recherche de nouveaux défis et de sensations fortes afin de nous faire vivre le tout à travers leurs films. Ces derniers chassent exclusivement à l’arc. Pour eux, c’est une question de parité envers l’animal. En effet, la courte distance entre la proie et le chasseur fait en sorte que les Badboys doivent travailler plus fort afin d’effacer leurs odeurs, leurs équipements, bref leur présence. D’ailleurs, à ce propos, chasser avec un équipement vidéo rend la chose encore plus compliquée, mais, ce n’est pas cela qui va les arrêter, bien au contraire. Une autre de leur caractéristique qui, à mon sens, est très louable est que rien ne se perd de leur chasse. En effet, peu importe la proie, la viande sera mangée et tout ce qui peut servir à autre chose que nourrir servira. À certains endroits, ils ont même donné la viande à des familles plus démunies. 🙂

L’équipe est maintenant composée de 2 filles et 4 gars. On y retrouvait au départ Sylvain Fortier, le fondateur de ce projet, sa conjointe Rachel Massé qui joue le rôle de présidente, Mario Pelchat, le téméraire de la gang ainsi que sa conjointe Martine Chavigny, chasseuse, caméraman et metteur en scène. À cela s’est ajouté, Pierre Gremeaux qui s’occupe entre autres de la production des DVDs et Jean-Pierre Racette, un chasseur invétéré qui excelle aussi derrière la caméra. Tous sont des chasseurs passionnés.

420400_10151537301583637_984618478_n

Les Badboys ont déjà un parcours très impressionnant… Ils ont exploré le Québec de fond en comble afin d’y chasser l’ours, l’orignal, le chevreuil, la dinde, le caribou et les petits gibiers. Ils ont également chassé en Ontario, à Terre-Neuve et ont beaucoup exploré les États-Unis. En visitant plus de 15 états, ils ont chassé la dinde, le chevreuil, le bison, l’alligator, le cochon sauvage, l’antilope, le cougar, le sanglier, etc.  En Afrique, ils ont même chassé l’Impala, le phacochère, le zèbre, le gemsbok, le koudou et le gnou bleu! Bon, je sais fichtrement pas ce qu’est un gemsbok, un koudou et le gnou bleu mais je suis très impressionnée! 🙂 Cela dit, vive google! 😉

DSC_3711-1

Sur la photo ci-haut, on voit Mario me montrant des images de plusieurs de leurs chasses. Une quantité incroyable de photographies impressionnantes recouvrent un mur complet de leur repaire. Sans blague, ce bureau n’a rien de secret mais le labyrinthe pour s’y rendre m’a donné l’impression que je m’en allais dans des lieux cachés de tous! 🙂 En entrant dans cette pièce, on retrouve plusieurs trophées de chasse et souvenirs de toute sorte.

Les Badboys aiment beaucoup intégrer les jeunes chasseurs à leurs expéditions. Ils en profitent pour les éduquer sur ce sport et les faire tripper en leur faisant vivre une belle expérience. Ils ont même déjà organisé un projet de motivation scolaire à la polyvalente La Forêt d’Amos qui visait des jeunes peu valorisés dans leurs études. Ces derniers devaient augmenter leur performance scolaire et 4 élèves parmi la classe de 20 se méritaient une expédition de chasse aux sangliers avec les Badboys. Ce fut un grand succès sur toute la ligne.

408460_10151384082633637_189509947_n

Mine de rien, les préparatifs pour des voyages de chasse de cette envergure demandent souvent beaucoup de temps et d’efforts. Même au niveau physique, les Badboys doivent souvent s’entraîner de façon rigoureuse afin de s’assurer de pouvoir résister à toutes les épreuves qui les attendent. Par exemple, lorsqu’ils sont allés chasser le cougar au Colorado, nos chasseurs ont dû affronter la neige, les lourds équipements, les montagnes et par le fait même, le manque d’air! En effet, à 10 000 pieds d’altitude dans les montagnes, l’air se fait rare.

Avant de partir le matin, j’ai voulu embarquer les valises dans le trailer et j’ai été obligé de me reposer tellement j’avais l’impression de relever de brosse!!! C’est comme si j’avais 60 livres de plus tout un coup!   -Mario Pelchat

Le lancement de leur deuxième DVD produit par Pierre-Luc Vézina est prévu le 5 avril 2014 à la salle Olympia de l’Hôtel des Eskers d’Amos. Les billets seront en vente en janvier. C’est encore loin mais, en attendant, voici un petit quelque chose pour nous donner un avant-gôut de ce qui nous attend sur ce DVD. Vous allez voir, ça déménage! 🙂

[youtube id= »dbZacEitAc0″ width= »620″ height= »360″]

Bref, les Badboys Extreme n’ont pas l’intention de cesser de nous surprendre. Déjà plusieurs voyages de chasses sont planifiés pour les années à venir dont entre autres, le grizzly en 2014. OUF!!!

L’équipe de MonAbitibi.com a bien hâte de voir ces images! 🙂

Sylvain Fortier, Rachel Massé, Moi, Martine Chavigny et Mario Pelchat.
Sylvain Fortier, Rachel Massé, Moi, Martine Chavigny et Mario Pelchat.

Commentaires

commentaires

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE