FME – Jour 2

FME – Jour 2

233
0
PARTAGER
Crédit photo : Andrée-Anne Brunet

La pluie n’a certainement pas empêché des milliers de festivaliers de profiter de la deuxième journée du Festival de musique émergente. Hier après-midi, quelques concerts hors-programmation, les fameux concerts improvisés du FME ont eu lieu : Random Recipe a joué à l’église orthodoxe russe de Rouyn-Noranda et Alex Nevsky a interprété les chansons de son nouvel album à la bibliothèque municipale de Rouyn-Noranda pour le tournage d’une émission du magazine Voir. Les réseaux sociaux sont rendus la clé pour savoir où et quand se déroulent ce genre d’événements improvisés. Il faut être branché pour ne rien manquer du FME!

Pour le premier 5 à 7 de cette 11e édition du festival, je me suis dirigée vers la scène Évolu-Son pour voir Hôtel Morphée, un groupe dont la musique est envoûtante. Malheureusement, des problèmes techniques ont repoussé la venue sur scène du band à 18h15 et je devais quitter la salle à 18h30 pour ne pas manquer le lancement de disque d’Alex Nevsky. Et oui! Le FME, c’est une série de petits deuils à faire car c’est impossible d’être partout à la fois! J’ai donc profité au max de la 15aine de minutes de spectacle que j’ai pu voir d’Hôtel Morphée puis j’ai quitté. J’ai quand même eu le temps d’être en admiration devant la chanteuse qui joue du violon tout en poussant la note. Il y en du talent au FME mes amis!

Crédit photo : Andrée-Anne Brunet
Crédit photo : Andrée-Anne Brunet
Crédit photo : Andrée-Anne Brunet
Crédit photo : Andrée-Anne Brunet

Direction Cabaret de la dernière chance pour le lancement du 2e album d’Alex Nevsky intitulé Himalaya mon amour. Même en arrivant 30 minutes d’avance, le Cabaret commençait déjà à être plein. En fait, l’organisation a décidé, à 10 minutes du début du spectacle, de retirer les chaises pour faire plus de place aux gens qui continuaient d’arriver. Belle idée! Personnellement, j’écoute en boucle le nouvel album de Nevsky depuis deux semaines. J’étais donc déjà vendue! J’ai adoré la chimie entre les membres du groupe et j’ai eu un coup de cœur pour la chemise rétro d’Alex 😉 Himalaya mon amour est définitivement un album à se procurer cette année!

Crédit photo : Andrée-Anne Brunet
Crédit photo : Andrée-Anne Brunet
Crédit photo : Andrée-Anne Brunet
Crédit photo : Andrée-Anne Brunet

La soirée s’est poursuivie à l’Agora des Arts où on pouvait entendre Forêt, Groenland et Suuns. Je ne connaissais pas beaucoup Forêt. J’ai apprécié la voix un peu féérique de la chanteuse et les montées musicales fortes du groupe. On recevait le son de plein fouet, directement dans les tripes. Méga coup de cœur pour le groupe Groenland, si joyeux sur scène! Leur premier album, The Chase, est festif et la voix de la chanteuse a des accents rétro que j’ai adoré. Pour le moment, c’est ma découverte du FME! Suuns a ensuite pris d’assaut la scène de l’Agora. Dans la pénombre, le groupe a joué du rock bien senti. Malheureusement, le son était trop fort (même si j’étais assise à la mezzanine) et mes oreilles n’arrivaient plus à supporter tant de bruit. J’ai quitté après trois chansons.

Crédit photo : Andrée-Anne Brunet
Groenland // Crédit photo : Andrée-Anne Brunet
Crédit photo : Andrée-Anne Brunet
Forêt // Crédit photo : Andrée-Anne Brunet

 La soirée n’était pas terminée! Direction le Broadway Pub pour voir Human Human. Quand je dis voir, c’est un peu exagéré. Du haut de mes 5 pieds 3, dans un bar bondé, je n’ai rien vu. Mais j’ai beaucoup aimé ce que j’ai entendu ! Un rock de style Arcade Fire créé par quatre gars (on m’a dit qu’ils étaient quatre, je ne les ai pas vu 🙂 )

Ouf! Quelle soirée! Et ce n’est pas terminé! Je dois aller prendre des forces si je veux être capable de tenir demain jusqu’à la Nuit Électro à 2h du matin! À demain!

Commentaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE