Éric n’est pas beau à l’Agora des Arts

Éric n’est pas beau à l’Agora des Arts

305
0
PARTAGER
Les comédiennes Cynthia Trudel et Mary-Lee Picknell avec Andrée-Anne Brunet.

L’Agora des Arts fait une belle part aux spectacles jeunesses dans sa programmation 2012-2013. Le théâtre a reçu hier, pour deux représentations, la première création jeunesse de l’auteur et comédien Simon Boulerice. Destiné aux 8 ans et plus, la pièce traite du rejet, de la beauté et de notre façon de nous voir dans les yeux des autres.

Éric, (Olivier Normand) est gaffeur, franc et direct. Ça n’a pas pris de temps qu’il a tout de suite séduit le public. Il tombe amoureux de sa nouvelle voisine Bella, la jumelle de Léda, toutes deux interprétées par Mary-Lee Picknell. Évidemment, Bella ne veut rien savoir de ce garçon au physique ingrat. Éric fera des pieds et des mains pour attirer son attention et il en perdra presque l’amitié de ses vrais amis, Léda et Jérémie (Lucien Ratio). Quand la Fée-fille (Cynthia Trudel) s’en mêle, les choses se corsent davantage!

Les comédiennes Cynthia Trudel et Mary-Lee Picknell avec Andrée-Anne Brunet.
Les comédiennes Cynthia Trudel et Mary-Lee Picknell avec Andrée-Anne Brunet.

Très belle complicité entre les quatre comédiens qui ont rapidement conquis le public. J’ai beaucoup aimé le «clin d’oeil» à l’homosexualité alors que le personnage de Jérémie, interprété par Lucien Ratio, avoue trouver vraiment beau Éric.  C’est à la fois subtil et souligné. Une bonne idée de Simon Boulerice d’introduire ce thème peu exploité dans le théâtre jeunesse.

Bravo à Sébastien Dionne qui a créé la scénographie du spectacle. Avec les projections et la fluidité des tissus suspendus au plafond, on est dans l’évocation et on stimule l’imaginaire du spectateur. J’aime!

Si les adultes ressortent du spectacle en se posant des questions sur le vrai amour, les enfants eux sont touchés par l’histoire d’Éric et veulent être amis avec Léda. Les comédiens se sont gentiment prêtés au jeu des questions et des photos. Il m’a fait très plaisir d’entendre une jeune fille demander aux comédiens si elle pouvait se procurer le texte, comme quoi l’Agora des Arts est en train de former une nouvelle génération d’amateurs de théâtre!

Pour initier son enfant au théâtre, pour rire et pour réfléchir sur l’amour et l’amitié, Éric n’est pas beau est un spectacle tout indiqué. C’était malheureusement notre dernière chance de le voir hier puisqu’il reste seulement quatre dates à la tournée et que celle-ci se conclut cette année, après trois ans à parcourir le Québec et la France. Merci à l’Agora des Arts de nous avoir permis de vivre ce moment magique de théâtre!

Commentaires

commentaires

PARTAGER
Article précédentDu jamais vu en 10 ans !
Article suivantThe MANTHA !
Animatrice | Passionnée de théâtre, de photographie et de crème glacée | 100% abitibienne | Blogueuse pour MonAbitibi.com

LAISSER UN COMMENTAIRE