Cinglant – le parfait qualificatif pour Guillaume Wagner

Cinglant – le parfait qualificatif pour Guillaume Wagner

320
2
PARTAGER

Jamais un titre de spectacle n’aura autant collé à son auteur : Guillaume Wagner EST cinglant. 100% cinglant et 100% fendant. Mais c’est un personnage qu’on finit par apprécier même si on croit qu’il mériterait deux-trois claques 🙂

Départager les hommes des enfants, c’est ce que Wagner fait en débutant son spectacle. Poussant le «dégueulasse» et le vulgaire à son maximum, il donne une chance aux oreilles sensibles de sortir de la salle avant de commencer de parler des vraies affaires. Quand on pense que le vulgaire a atteint son paroxysme, on se trompe : Wagner nous amène vers de nouveaux sommets.

Il écorche les filles, les gars, l’actualité en général et les chanteuses populaires… sans la nommer, on sent que Guillaume Wagner n’a pas encore totalement avalé la pilule Marie-Elaine Thibert. Il m’a d’ailleurs dit qu’il trouve dommage être devenu populaire et connu à cause de ce malaise médiatique. Mais bon… il serait fou de ne pas prendre la balle au rebond!

Malgré ma grande ouverture, j’avoue avoir sourcillé quelques fois tout en tentant de prendre le tout à la légère. Wagner ne se prend pas au sérieux, alors faisons comme lui! Disons que la salle ne s’est pas fait prier pour embarquer dans la folie cinglante d’un Guillaume qui, après le spectacle, a indiqué sur Facebook avoir trippé sur le public rouyn-norandien! Faut croire qu’en Abitibi, on est capable d’en prendre 🙂

Commentaires

commentaires

2 Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE