Bonne bouffe, bons vins, bonne compagnie : Foire!

Bonne bouffe, bons vins, bonne compagnie : Foire!

257
0
PARTAGER

foire-gourmande-ville-marie1

La 12e édition de la Foire Gourmande de l’Abitibi-Témiscamingue et du Nord-est ontarien a démarré sur les chapeaux de roue. Le succès de l’événement ne s’est pas démenti : déjà en fin de journée samedi, on parlait d’édition record. Certains exposants se demandaient bien s’ils pourraient franchir la journée de dimanche sans manquer de produits à proposer aux nombreux visiteurs qui ont répondu une fois de plus à l’appel de Denis Nolet et son équipe.

Les Gourmands et Gourmandes ont célébré jusqu’à tard dans la nuit vendredi, qui s’est amorcée avec la dynamique formation Akoufène. Le chapiteau était donc bondé et remonté à bloc pour l’arrivée du groupe Bodh’Aktan, qui a conquis la foule en un tournemain. Les rythmes entraînants du rock d’inspiration celtique, proposé par la formation en pleine ascension, ont rapidement rallié les centaines de spectateurs. La réaction enthousiaste du public a été accueillie avec le plus grand plaisir par les musiciens, qui ont exprimé leur enchantement à plusieurs reprises pendant le spectacle. Bodh’Aktan a définitivement adopté l’Abitibi-Témiscamingue, puisque l’accueil qui leur est réservé à chacun de ses passages est toujours des plus chaleureux. Il était difficile de résister au dynamisme et à l’énergie déployée par le groupe, qui a livré une solide performance de près de deux heures. Que de bons commentaires ont fusé de toutes parts, autant chez les spectateurs, les organisateurs que les artistes. La soirée s’est conclue avec la prestation du groupe Undercover, qui a profité d’une foule qui a puisé dans ses réserves d’énergie pour suivre le rythme de cette fête effrénée. Déjà samedi, le succès de la soirée du vendredi avait fait son chemin : ceux qui y étaient ont vanté à ceux qui n’y étaient pas la qualité de la soirée qu’ils avaient passé. Il fallait entendre la déception de ceux qui avaient manqué cette soirée qui passera dans la légende de la Foire.

Les Gourmands et Gourmandes ont pris d’assaut les kiosques des exposants dès l’ouverture à 17h et la diversité était une fois de plus au rendez-vous. La Foire Gourmande a livré la marchandise en tant que Rendez-vous des sens. Les papilles gustatives ont été ravies de découvrir autant de diversité de saveurs. Il fallait vraiment voir le bourdonnement constant sous le chapiteau. Félicitations à l’organisation qui cette année avait décidé d’installer la scène pour les spectacles sous un autre chapiteau, ce qui a permis d’aérer un peu plus l’espace disponible pour les exposants et faciliter la circulation sous le chapiteau.

Ville-Marie a vibré littéralement au rythme de l’événement. La municipalité a été envahie par des milliers de visiteurs de partout en Abitibi-Témiscamingue, Ontario et ailleurs au Québec. De telles affluences rappellent les belles années des Régates internationales. Des tentes ont poussé un peu partout, tout comme les motorisés et autres habitations mobiles ont fait monter en flèche la population du plus beau village du Québec (dixit La Presse 2012).

Pour sa deuxième soirée, l’événement réservait une programmation musicale une fois de plus digne de mention. Sous le grand chapiteau, la formation lasarroise Lubik servait d’entrée au spectacle de Dumas. Bien que jeune, la formation Lubik a démontré tout son savoir faire, dans le plus pur esprit d’un rock pesant, mais dansant. Dumas a su rejoindre le public et s’est même permis un retour sur scène en fin de soirée, alors que la formation témiscamienne Boolzeye était au programme. Une collaboration impromptue entre les Témiscamiens, Dumas et deux de ses musiciens, en a réjouit plus d’un sous le chapiteau. La nuit fut longue et animée. Après tout, on n’a qu’une vie à vivre et il fallait profiter de ces chaudes heures d’été qui ont décidé d’honorer l’événement de leur présence. Bien que le bilan final ne soit pas encore dévoilé, je crois pouvoir avancer sans trop risquer de me tromper que l’affluence et les ventes de cette année auront établis un autre record pour cet événement qui grossit à chaque édition depuis ses débuts en 2002. Chapeau à toute l’équipe et rendez-vous en 2014, pour la 13e Foire Gourmande de l’Abitibi-Témiscamingue et du Nord-est ontarien!

(À venir : retranscription de l’entrevue accordée par Rob Langlois, bassiste de Bodh’Aktan, après leur spectacle du vendredi)

Collaboration spéciale : Philippe Doherty

Photo : Facebook Foire Gourmande

Commentaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE