Bob Bissonnette…bières, femmes and rock n’roll!

Bob Bissonnette…bières, femmes and rock n’roll!

438
0
PARTAGER

Bob Bissonnette c’est un habitué de la région et l’Abitibi aime Bob!  La preuve, mercredi soir à H20 Le Festival Coop IGA Extra d’Amos, le chapiteau était bondé tellement il y avait foule.  Tous venus voir Bob et ses sympathiques musiciens mettre le party dans le cadre de la soirée d’ouverture présentée par le 25e anniversaire de la Maison des Jeunes d’Amos.

Photo : H2O Le Festival
Photo : H2O Le Festival

Et du monde, y’en avait!  Ce qui est intéressant avec Bob, c’est qu’il réussi à rejoindre une palette de gens qu’on ne s’attend pas particulièrement à voir lors d’un show qui peut être assez cru par moment!  Disons qu’il n’était pas rare de croiser des enfants devant la scène…avec les parents un peu plus loin bien entendu.  Bob est un habitué des bars et ça paraît.  La bière coule à flot, les riffs de guit nous font danser, les chansons sont accrocheuses et Bob réussi à aller chercher tout le monde.  Autant avec ses compositions qu’avec des « tunes » de cover.  Je connais les chansons de Bob, mais j’ai été un des premiers surpris lorsque j’ai entendu les premiers accords de la très populaire « Bro-Hym » de Pennywise.  N’en fallait pas plus pour que je chante avec le reste de la foule, un moment assez frissonnant merci quand les voix d’une centaine de personnes s’harmonisent ensemble.

Mais Bob, c’est Bob.  Il nous a offert un méchant bon show.  De Chris Chelios à Y sont toute folles en passant par Mettre du tape su’ ma palette, Bob est solide sur scène et très généreux!  On ne peut pas faire autrement que de faire le party avec ce gars-là.  Et fidèle à ses habitudes, il a demandé la collaboration de gentilles demoiselles pour continuer son spectacle.  Quelques minutes suffisent pour voir arriver 5 femmes soutien-gorge à la main, pour les donner à Bob sur scène.  Les soutiens-gorge accrochés au pied du micro, y’a bien juste Bob Bissonnette pour enchaîner avec Jump Around de House of Pain question de voir rebondir tous ces magnifiques attributs sans artifices et surtout sans soutien.

Aller voir Bob Bissonnette en spectacle, c’est mettre la « switch à off » automatiquement, c’est l’éclate garantie.  C’est tellement un phénomène sympathique, que ses articles promotionnels se vendent comme des petits pains chaud.  Ce n’était pas rare de croiser aux deux pieds quelqu’un qui avait une casquette, un t-shirt ou même des bobettes à l’effigie de Bob Bissonnette.  À quand les condoms?

Si jamais vous n’avez pas eu la chance de voir Bob en show, soyez sans craintes, il va revenir c’est clair et croyez-moi, j’y serai.

Collaboration spéciale : Mathieu Higgins

Commentaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE