Ben et Jarrod bien rodés!

Ben et Jarrod bien rodés!

238
0
PARTAGER

DSC_5622

En arrivant à l’accueillant Théâtre Meglab que j’aime bien, dans l’entrée où l’on peut faire la discussion devant une bonne bouteille ou un bon verre, nous étions reçus par un garde de sécurité hors du commun. C’était Ben du célèbre duo qui nous faisait rire déjà avec son personnage de l’agent de sécurité en nous ordonnant de circuler ou en rassurant les gens en leur disant que leurs manteaux étaient en sûreté avec lui comme gardien. Je trouve que c’est génial de voir les artistes nous surprendre et se mêler aux gens comme ça. Bref,  un avant goût assez comique de notre spectacle du soir.

DSC_5632

DSC_5625

Ce fameux agent de sécurité nous a présenté la première partie du show, Alexandre Roy. Pour ma part, c’était la première fois que je le voyais et je dois avouer avoir bien aimé son sens de l’humour parfois cru. Moi, un humoriste qui appuie ses blagues avec des sons convaincants comme des bruits de musique trop forte dans un char ou l’effet ressenti après une soirée trop intense pour nos oreilles par exemple, je trouve toujours ça drôle. Une belle découverte !

DSC_5672

Après l’entracte, les audacieux humoristes sont venus nous faire rire avec leurs personnages connus tels que les ados, les mimes McKogan, le couple de Brigitte et Christian et plusieurs autres tout aussi uniques que comiques. Mes préférés ont été les sommeliers, deux vendeurs de la commission des liqueurs plutôt rondelets de par la 7e représentation qu’ils ont donnés durant la journée de dégustation de vin. Tordant comme on en reconnaît dans la même situation d’ébriété. Un vrai bijou de numéro.

DSC_5665

Bien sûr, je les avais déjà vus à la télé sauf que j’ai passé une belle soirée en leur compagnie, même s’il y avait des sketchs que je connaissais déjà. En salle, ils sont plus croustillants dans leurs blagues sans tomber dans l’indécence et c’est en fait, la clé de leur succès en tournée à mon avis. Merci et Bravo, Ben et Jarrod ! 😉

DSC_5643

Collaboration : Réjean Hébert

Commentaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE