Au coeur de la tanière des loups

Au coeur de la tanière des loups

231
0
PARTAGER

Ma première visite au Refuge Pageau remonte à plusieurs années. Quoi de plus naturel que d’y retourner pour voir si les loups y sont toujours, si les orignaux arborent leurs grands bois et si les grands hiboux tournent toujours leur tête presqu’à 360 degrés pour nous observer de leurs yeux perçants?

 

Le Refuge, c’est une grande ballade dans un marais où les daims nous attendent dans le détour. Où leur curiosité prend le dessus sur leur sauvagesse. Où ils s’approchent pour nous renifler et où, si on inspire confiance, on peut toucher leur cou si chaud. C’est comme être dans un monde parallèle : on sait que c’est impossible de pouvoir flatter un daim dans la nature mais le décor du Refuge est si réaliste qu’on se laisse croire qu’on a établit une connexion spéciale avec la nature et que les animaux comprennent nos bonnes intentions.

 

Pour moi, le Refuge, c’est  aussi le mythe de Monsieur Pageau. Cet homme plus grand que nature qui guérit les bêtes blessées et qui, parfois, doit les garder toute leur vie car elles se sont habituées à l’humain. Cet homme discret, malgré sa carrure et sa longue barbe de Père Noël, qui fait boire les bébés lynx au biberon, qui parle aux loups et qui, s’il devait affronter un ours en colère, gagnerait assurément sur l’animal. Pas par la force, mais par la douceur.

 

Une visite au Refuge Pageau, c’est difficile à décrire. Ça se vit avec les 5 sens. Et surtout, ça se partage entre amis et en famille!

 

 

Commentaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE