Ariane Moffat : Un quart de tour intense!

Ariane Moffat : Un quart de tour intense!

261
0
PARTAGER

ariane-moffat

Avec à peine quelques shows à livrer avant la fin de sa tournée, c’est une Ariane enrhumée qui s’est présenté devant nous pour nous donner un spectacle unique accompagnée de ses 4 musiciens, au magnifique Théâtre Télébec de Val-d’Or.

En première partie, nous avons eu la chance d’entendre David Giguère et sa choriste à la voix d’or. Ayant lui-même une voix à couper le souffle, David a étalé son charme dans toute la pièce et en a conquis plus d’une. M. Giguère a aussi joué dans le film Starbuck de Patrick Huard en y interprétant la chanson « L’Atelier » dans une scène du film. Une découverte aussi bonne pour les oreilles que pour notre culture ce David.

Ensuite place à Ariane Moffatt et son groupe de nous en mettre plein la vue. Une scène remplie d’instruments, peu de mouvements de chacun d’entre eux limités par l’espace sauf que les jeux de lumières et leur chimie étaient hallucinants. Côté musical, c’est une machine qui fonctionne à merveille, ajustée au quart de tour qui s’est produite devant nous. Les mains d’Ariane agissaient comme un métronome et elle faisait ce qu’elle voulait avec les chansons. Ce qui m’a le plus impressionné, c’est justement quand elle réussissait à terminer chaque mélodie en synchronisant le tout d’un simple geste de la main. Les musiciens amateurs présents dans la salle devaient se réjouir de ce talent plutôt évident. Parfois reggae et tantôt électronique, la diversité était au rendez-vous musicalement parlant.

Deux bémols par contre à mon avis, l’étirement des chansons par la transe de l’artiste et la réécriture des chansons plus ancienne. Je peux comprendre que les musiciens sont parfois tannés de jouer toujours les mêmes accords sauf que pour ceux qui en ont trouvé des raisons d’être, je trouve ça simplement un peu injuste que ces gens sont obligés de s’y soumettre. Mon avis serait de mettre cette énergie de création sur des nouvelles au lieu d’essayer de retomber en amour avec leurs vieilles compositions en leur essayant de nouvelles robes. Une chance, le spectacle en a pas souffert.

Ariane voulait que l’on s’active à la danse sauf qu’une salle de spectacle où le plancher est incliné, ce n’est pas facile pour les gens de s’y adonner. Au rappel, son souhait a été exaucé. Nous sommes tous resté debout le temps de ses deux dernières chansons. Une primeur dévoilée, Ariane Moffatt fera… Hummmm malheureusement c’est un secret que seul les spectateurs présents hier connaissent! Je me mords les doigts de ne pas pouvoir vous le dévoiler!

Merci à Ariane et compagnie de nous avoir livré cette expérience ce soir, ce fût délicieux pour nous tous. Au plaisir de se revoir bientôt !

Collaboration spéciale : Réjean Hébert. Photo : StruggleBots.

Commentaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE