32e Festival du cinéma international en Abitibi-Témiscamingue

32e Festival du cinéma international en Abitibi-Témiscamingue

409
0
PARTAGER

FCIAT_6x9

Pour une 32e année, le Festival du cinéma international en Abitibi-Témiscamingue continuera de faire sa marque du 26 au 31 octobre 2013.  Ce sont des milliers de cinéphiles et des dizaines d’artisans de l’industrie cinématographique qui seront de passage au Festival à Rouyn-Noranda. Pendant 6 jours, c’est tout près de 150 courts, moyens et longs métrages en provenance d’une trentaine de pays qui seront projetés sur les écrans. L’atmosphère conviviale, la qualité de la programmation, la présence d’invités de marque, la diversité des activités organisées et la capacité de se renouveler font du Festival du cinéma international en Abitibi-Témiscamingue un incontournable.

L’an dernier, plus de 22 000 festivaliers s’y sont donné rendez-vous. D’ailleurs, il est très intéressant de savoir qu’au fil des années, le Festival est devenu un vecteur économique, touristique et culturel majeur en Abitibi-Témiscamingue. Les retombées annuelles sont estimées à plus de 2 000 000 $! Cette 32e prestation témoigne de la présence solide du Festival dans le paysage culturel, un succès dû à la précieuse participation de toute une région! 🙂

Le hockey, une religion en Abitibi-Témiscamingue

bag_affiche_4x9Le jeudi 31 octobre, le Festival du cinéma international en Abitibi-Témiscamingue présentera en première mondiale le film documentaire Bagarreurs inc. de la réalisatrice Sophie Lambert. Ce documentaire traite de la bagarre au hockey. On y dévoile l’univers de ces durs à cuire sur la glace, en suivant un jeune joueur de 22 ans qui désire évoluer dans la Ligue nationale à titre d’agitateur et d’ailier de puissance. Pour y accéder, eh bien… il doit jeter les gants!

 « Au départ, l’univers du hockey m’était inconnu et ce défi m’a tout de suite plu. J’aime les projets avec des sujets dérangeants et la bagarre au hockey est un sujet contesté. Avec Bagarreurs inc., j’ai voulu explorer les facettes de ce milieu, sans porter de jugement », explique la réalisatrice.

Pour ce faire, elle s’est plongée dans l’univers du hockey professionnel en suivant Danick Paquette, qui exerce ce métier et tente de percer dans la Ligue nationale de hockey après avoir été repêché en troisième ronde par les Thrashers d’Atlanta en 2008.

« Le hockey est une religion en Abitibi-Témiscamingue, il est approprié de présenter ce film au Festival puisque les gens ont un intérêt marqué pour ce sport », indique Jacques Matte, président du Festival du cinéma international.

Au hockey, les bagarreurs ont un rôle important à jouer, mais les risques auxquels les joueurs s’exposent sont parfois fatals. En ce sens, Bagarreurs inc. questionne les effets à long terme des impacts à la tête, comme les commotions cérébrales. Bagarreurs inc. donne aussi la parole à d’anciens durs à cuire comme Chris Nilan, Georges Laraque, Gino Odjick et André Roy.

Pour voir la bande annonce du film Bagarreurs Inc cliquez ICI

Image_logo_Hyskies

Après la présentation du 31 octobre, une table ronde aura lieu en collaboration avec les Huskies de Rouyn-Noranda, l’équipe locale de la Ligue de hockey junior majeur du Québec, afin d’ouvrir la discussion avec le public. Ça risque d’être intéressant, non?! 🙂

MASSENA01

Bref, le Festival du cinéma international en Abitibi-Témiscamingue, un événement à ne pas manquer! 🙂

Commentaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE